skip to Main Content
Accueil Notre Actualité Comment le plan de relance va redynamiser les centres villes par la rénovation des friches urbaines ?

Comment le plan de relance va redynamiser les centres villes par la rénovation des friches urbaines ?

Comment Le Plan De Relance Va Redynamiser Les Centres Villes Par La Rénovation Des Friches Urbaines ?
  • Marketing Vecteurplus
  • Tout le monde l’a bien compris, il est essentiel de passer progressivement à un mode de vie plus durable, tant sur nos habitudes au quotidien que sur nos villes. Le plan de relance est un booster vers la transition écologique et énergétique, à commencer par le recyclage du foncier d’antan qui nécessite grandement d’être rénové et réhabilité car nombre de ces bâtiments en vieillissant sont devenus de véritables passoires thermiques émettrices de gaz à effet de serre.

    Des suites de la mode des centres commerciaux née dans les années 1960 en France et qui s’est largement étendue, de nombreux locaux en centres villes ont été désertés au profit de ces zones commerciales en périphérie des villes.
    Aujourd’hui les Françaises et Français se tournent davantage vers les petits commerces et les artisans locaux et se mettent progressivement à bouder les grandes surfaces et les produits qui peuvent être importés en parcourant de longues distances pendant leur acheminement.
    C’est pour cette raison que les commerçants souhaitent désormais se rapprocher de leur clientèle et profiter de l’engouement du recyclage foncier pour réinvestir et rénover tous ces locaux commerciaux laissés à l’abandon parfois depuis plusieurs décennies.

    L’objectif des maires : utiliser les fonds de soutien de France Relance pour redynamiser leurs villes et maîtriser l’étalement urbain

    En effet l’étalement urbain prend de plus en plus d’importance depuis quelques années et ce dernier implique la viabilisation et l’imperméabilisation de sols qui seront dépourvus de végétation. En découlera de nombreux désagrément tels que : l’érosion des sols, la baisse de l’absorption de CO2, la destruction de la biodiversité et l’augmentation de la température urbaine.

    ► La priorité du gouvernement : Zéro artificialisation nette
    Chaque année entre 20 000 et 30 000 hectares de sols naturels, agricoles ou forestiers sont artificialisés en France !

    La réhabilitation de ces friches urbaines laissées à l’abandon aurait plusieurs impacts positifs :

    • Le recyclage du foncier
    • La limitation de l’étalement urbain
    • La conservation des sols végétalisés, des espaces naturels, agricoles et forestiers
    • La réduction d’émission de gaz à effet de serre grâce à une réhabilitation énergétique
    • La dépollution de ces friches (décarbonation, amiante, pyrite, etc)
    • La redynamisation des centres villes

    Le plan de relance prévoit une enveloppe de 300 millions d’euros pour la densification et le renouvellement urbain – fonds de recyclage des friches et du foncier artificialisé.
    Beaucoup d’appels d’offres vont arriver sur les marchés publics entre 2021 et 2022, dans le cadre de ce projet.

    Exemple : Nantes a été nommée lauréate en juin 2021, du fond de réhabilitation des friches urbaines. La subvention accordée permettra la réhabilitation de deux friches situées dans un quartier historique de la ville.
    En Loire-Atlantique plusieurs autres villes vont également recevoir une subvention pour la réhabilitation de friches, parmi elles : Le Bignon, Machecoul, Frossay et Saint-Nazaire.

    544 sites ont été sélectionnés en France pour recevoir une aide au recyclage de friches, suite à des appels à projets.

    Le renouvellement urbain passe également par l’aide à la densification

    La demande de logement est croissante et s’exerce de manière hétérogène, notamment dans les zones tendues autour des villes. Nous traversons actuellement une véritable “crise de l’immobilier” qui a été renforcée par la situation sanitaire de ces derniers mois.

    En plus des 300 millions d’euros précédemment évoqués, un budget additionnel de 350 millions d’euros est à destination de l’aide à la densification, pour rééquilibrer l’offre et la demande par plusieurs actions :

    • Favoriser une utilisation plus efficiente du foncier déjà urbanisé (ou ouvert à l’urbanisation)
    • Développer les équipements publics ou autres aménités urbaines
    • Permettre une accélération de la reprise de constructions.

    Ainsi, en aidant les villes à proposer davantage de logements face à la demande exponentielle, les collectivités offrent aux futurs habitants un cadre de vie plus qualitatif grâce à l’accessibilité à toutes les commodités nécessaires (écoles, loisirs, parcs, aménagements vert) comparé à certains villages en périphérie des villes où il est nécessaire d’utiliser la voiture pour chaque déplacement.


    Plus de 650 millions d’euros sont ainsi destinés au recyclage des friches afin de favoriser la redynamisation des villes tout en favorisant une démarche plus écologique. De nombreux projets publics et privés vont émerger : désamiantage, rénovation énergétique, construction, etc

    Ces fonds permettront de mettre à disposition de ces publics, le foncier nécessaire tout en permettant un recyclage et une rénovation énergétique de ces friches à l’abandon. Cela induira une préservation des espaces agricoles et forestiers de l’artificialisation croissante des sols tout en redynamisant les territoires.

    De quoi satisfaire tout le monde et voir émerger de beaux projets de rénovation.

    New call-to-action

Articles marchés publics & BTP

Back To Top