skip to Main Content
Accueil Notre Actualité Le coworking, l’avenir des marchés de construction de bureaux

Le coworking, l’avenir des marchés de construction de bureaux

Le Coworking, L’avenir Des Marchés De Construction De Bureaux
  • Marketing Vecteurplus
  • On constate avec la crise sanitaire et le déploiement massif du télétravail, qu’un employé n’a pas nécessairement besoin d’être présent tous les jours en entreprise pour effectuer son travail. De fait, les entreprises n’ont pas besoin d’investir des locaux si leurs employés ne sont que très peu à les fréquentés.

    Cependant, tous les employés ne sont pas égaux et aussi à l’aise avec le télétravail : ceux qui travaillent dans une grande maison avec jardin n’ont pas le même ressenti que les personnes seules dans un petit appartement. C’est pourquoi, lorsque l’on propose le télétravail il faut également proposer des alternatives aux personnes qui en ressentiraient le besoin.

    Et si la solution à cette équation était là : les espaces de travail partagés.

    La croissance des marchés de coworking

    Initialement fréquentés par des employés nomades (comme les commerciaux) et les freelances, les espaces de coworking qui se développent depuis les années 2000, sont de plus en plus fréquentés par des Start-Up, des TPE voire des PME.

    On comptait en 2018, pas moins de 700 espaces de travail partagés dont 250 rien qu’en Île de France.

    Quels sont les avantages des espaces de coworking ?

    • La convivialité
      Les personnes en télétravail peuvent être amenés à ressentir de la solitude, sur site également puisque la pérennisation du télétravail entraîne des Openspaces rarement remplis.
      Les espaces de coworking souvent très plébiscités, sont des lieux toujours pleins de vie.
    • Le partage
      Tant sur la sociabilité que sur les compétences puisque les espaces de coworking sont remplis de professionnels de tous horizons. Les échanges peuvent donc favoriser le transfert de compétences aisément.
    • Le faible coût pour l’employeur comparé à des locaux et ses frais annexes (eau, électricité, café, chauffage, etc)
    • Le confort « comme à la maison », les espaces de coworking ont une ambiance très moderne et familiale : pouf, ping pong, babyfoot, espaces apéritifs, playstation, etc
      L’importance du bien-être au travail est aujourd’hui un enjeu majeur dans la vie professionnelle.
    • La possibilité d’avoir un bureau fermé ou en openspace au choix.
    • La mise à disposition de salles de réunion équipées
    • Des équipements professionnels qualitatifs : bureaux bas, sous forme de bar, des bureaux électriques à hauteur amovibles, wifi, imprimantes professionnelles, rétroprojecteurs, etc.

    Le coworking n’est pas seulement prisé par les Start Up et TPE, des grands groupes comme Caudalie, Thalès et BNP ont désormais recours aux espaces de travail partagés.

    Ces espaces sont de plus en plus fréquentés (les marchés de coworking ont été multipliés par 20 entre 2014 et 2018) dû à la demande en constante augmentation. Alors qu’à contrario, on observe depuis peu un affaiblissement des marchés d’immobilier de bureaux.
    Il en résulte une question : est-ce que dans la ville de demain , les immeubles de bureaux seront délaissés au profit des espaces partagés ?

    L’augmentation des espaces de coworking dans les commerces « traditionnels »

    Les bâtiments à destination mixte ne cessent de se développer.
    Des bars, restaurants ou encore des hôtels transforment les espaces de restauration en zones de coworking, un petit peu sur le modèle de Starbucks où les clients viennent, consomment et reste sur place plus longtemps car ils ne consomment pas un simple café, ils ont leur ordinateur et profite du cadre agréable pour travailler sur place lorsqu’ils sont en déplacement.

    Les hôtels élargissent leur offre et crées des espaces dédiés : les salles de petit déjeuner peuvent devenir des bureaux en journée.
    Ainsi la fréquentation de ces lieux est homogène tout au long de la journée au lieu de rester vides entre chaque repas.

    Les entreprises elles-mêmes n’hésitent pas à mettre en location leurs propres salles de réunions et espaces communs, pour permettre aux employés itinérants ou aux sociétés n’ayant pas la capacité de recevoir, de pouvoir investir des lieux plus adaptés.

    Le modèle du coworking a l’avantage de pouvoir s’adapter à tous les métiers puisque même les artisans ont des espaces de partage : les ateliers partagés sont de plus en plus installés en ville, leur permettant de limiter les coûts d’achat d’outils et de machineries tout en bénéficiant d’aide et de partage de compétences avec les autres personnes sur place.


    Avec la pérennisation du télétravail, le coworking devient une solution intéressante pour les entreprises qui n’ont plus besoin d’investir dans des locaux coûteux et qui risquent d’être peu fréquentés.

    Les espaces partagés sont une bonne alternative : financièrement, socialement et professionnellement pour tous ceux qui souhaitent bénéficier d’un lieu de travail à la fois bien équipé et d’un confort comme à la maison.

    Les modes de travail hybrides ont de plus en plus tendance à se répandre, ce qui devrait davantage augmenter la demande et les marchés de coworking (à la fois dans des bâtiments neufs et dans des bâtiments anciens qui souhaitent étendre leur offre) par rapport aux marchés d’immeubles de bureaux neufs qui ne font que décroître depuis la crise sanitaire.
    Le Sénat était par ailleurs en réflexion sur la création de « titres-bureau », sur le même modèle des Titre-restaurant pour que le télétravail puisse se pérenniser et permette aux employés qui le souhaitent, d’avoir recours au coworking.

    Vous souhaitez détecter et vous positionner sur les marchés de construction d’immeubles de bureaux ou de d’espaces de coworking ?
    Demandez votre démo et parcourez toutes la donnée Vecteur Plus, gratuitement !

    Démo gratuite

Articles marchés publics & BTP

Back To Top