skip to Main Content
Accueil Les Marchés Publics COVID-19: QUELS IMPACTS SUR LA COMMANDE PUBLIQUE?

COVID-19: QUELS IMPACTS SUR LA COMMANDE PUBLIQUE?

COVID-19: QUELS IMPACTS SUR LA COMMANDE PUBLIQUE?
  • Hervé Chevallier
  • La commande publique, comme tous les secteurs d’activité, a été fortement impactée par cette première semaine de confinement. Les acheteurs publics ont vu leur quotidien bousculé, et chacun a le sentiment que les publications s’écroulent. ​

    Qu’en est-il objectivement ?

    VECTEUR PLUS revient sur cette première semaine du lundi 16 au vendredi 20 mars 2020. Cette étude de l’impact du COVID-19 sur la commande publique porte sur l’ensemble des Appels d’offres réalisés en France métropolitaine et DROM COM, segmentés par type d’acheteur, par région d’exécution et par métier.

    Une commande publique semblable à la période estivale

    Le contraire aurait été surprenant. La semaine 12 marque une nette baisse de la publication des nouveaux marchés publics. Comparée à la moyenne des 6 semaines précédentes (4000 publications), la semaine 12 est en baisse de 57%.Elle se traduit par un volume de 1 674 Appels d’offres publiés ; un chiffre comparable aux mois d’été, ce qui est non négligeable en cette période assez délicate.

    A noter : Le lundi 16 Mars a connu un pic de publications, probablement dû à une volonté de diffuser les appels d’offres prêts, avant le confinement.

    Des reports massifs des marchés publics

    2 965 avis rectificatifs ont été publiés en semaine 12​ au lieu des 50 avis ​par semaine habituellement.

    A noter : seulement 1% d’annulation, ce qui est plutôt rassurant. Seulement 1% des marchés publics sont annulés.

    Les acheteurs publics privilégient les reports, ajustements ou décalages des calendriers des appels d’offres ouverts en cours de consultation plutôt que les annulations.
    Dans l’incertitude, les acheteurs ont parié sur Avril en repoussant de 3 à 4 semaines, les remises des offres. Avril représente 1800 AO sur les 2965 rectificatifs publiées cette semaine 12.

    Des acheteurs publics impactés sans distinction

    Tous les acheteurs sont touchés par cette première semaine de confinement sans distinction significative.

    Le pôle local, qui regroupe les communes et les EPCI, représente plus de 50% des appels d’offres. La perte de plus de 1 200 appels d’offres du 16 au 20 mars a donc un fort impact sur la commande publique de cette semaine.

    Des secteurs inégaux face à la crise

    L’ensemble des secteurs sont évidemment touchés par la baisse moyenne de 57% sur les nouvelles publications d’appels d’offres.
    Certains le sont plus que d’autres, notamment les secteurs de l’événementiel (-75%) et les loisirs (-60%).
    La construction, qui représente le volume clé de la commande publique, subit une baisse de 59% des nouvelles publications.
    Les secteurs essentiels à la lutte contre l’épidémie résistent notamment l’hygiène, mais aussi les prestations de communication, visiblement toujours nécessaires en cette période. Ils enregistrent chacun une diminution de 45%.

    Des régions inégalement touchées

    Les régions subissent de façon variable les baisses de volumes de la commande publique.

    Comme attendu, le Grand Est et les Hauts de France sont fortement impactés avec une baisse respective de 66% et 64%.

    Mais de façon plus étonnante, l’Occitanie et les Pays de la Loire le sont également, régions qui n’ont pas été en première ligne du Virus.

    Notons que 4 régions résistent : l’Ile de France (-53%), la Bourgogne France Comté (-52%), le Centre Val de Loire (-53%) et la région Paca qui a su conserver un bon niveau d’activité avec une diminution nettement plus faible de 46%.

    Revoir le webinar

    Quelle sera la tendance des nouvelles publications et avis rectificatifs pour cette nouvelle semaine ? Avril restera-t-il le mois des reports de dates limites ?

    Retrouvez lundi prochain notre prochain webinar dédié à l’impact du COVID-19 sur la commande publique

    Je m’inscris au webinar

    Téléchargez notre baromètre de la commande publique face au covid 19

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top