skip to Main Content
Accueil Les Marchés Publics COVID-19 : La commande publique dans le secteur de l’Environnement et des Déchets

COVID-19 : La commande publique dans le secteur de l’Environnement et des Déchets

COVID-19 : La Commande Publique Dans Le Secteur De L’Environnement Et Des Déchets
  • Marketing Vecteurplus
  • Le secteur de l’Environnement – Déchet est proportionnellement moins impacté que d’autres secteurs. Si les trois premières semaines affichent bien une baisse conséquente du nombre de marchés publiés, les volumes remontent rapidement dès la semaine 15.

    L’analyse que nous vous proposons porte sur l’ensemble des Appels d’offres publiés en France sur les semaines 12 à 18 par rapport à la moyenne des semaines 6 à 11, segmentés par type d’acheteur et par région d’exécution.

    Une belle reprise dès la semaine 15

    Dès la semaine 15, le secteur de l’environnement et des déchets parvient à retrouver 82% de son niveau de commande habituel. Ce niveau se maintient en semaine 16 pour croître encore en semaine 17, soit 7% de marchés supplémentaires en semaines 16 et 17. Par conséquent, le secteur affiche un niveau d’activité de 87% en fin de semaine 17.

    Néanmoins, la fête du travail laisse quelques traces. Le niveau d’activité en semaine 18 redescend à 66% de l’activité habituelle.

    Une forte activité des Opérateurs Publics

    Les Opérateurs Publics semblent avoir rapidement réussi à s’organiser face à la crise. Dès la semaine 14, ils entament une croissance importante jusqu’en semaine 15 où ils dépassent le niveau habituel de commande. Dès la semaine 16, l’activité revient à la normale pour afficher en semaine 18 un niveau d’activité à 96% de son niveau habituel. La semaine de 4 jours associée aux vacances scolaires explique probablement ce léger écart avec les 100%.

    Les Conseils Territoriaux et l’État sont quant à eux en difficulté. En semaine 18, ils restent sous la barre des 50% d’activité.

    La Normandie en difficulté

    La Normandie est en difficulté en semaine 18 avec une activité à seulement 32% de son niveau habituel. Néanmoins, sur l’intégralité de la période de la semaine 12 à 18, son niveau de commande est en moyenne à 72% de son activité normale.

    L’Occitanie a retrouvé et légèrement dépassé en semaine 18 son niveau habituel de commande publique. Suivent le Centre-Val-de-Loire avec 85% et La Provence-Alpes-Côte-d’Azur avec 84%. L’Auvergne-Rhône-Alpes, région dynamique, dévoile en semaine 18 un niveau d’activité de 78% de son activité normale.

    La Corse affiche une très belle progression sur la semaine 18 qui s’explique par un faible volume de marchés. Chaque variation même minime est ainsi décuplée.

    Télécharger notre infographie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top