skip to Main Content
Accueil Les Marchés Publics #5 La commande publique face au COVID-19

#5 La commande publique face au COVID-19

#5 La Commande Publique Face Au COVID-19
  • Hervé Chevallier
  • L’impact du Covid-19 sur la commande publique a besoin d’être objectivé. Chacun perçoit les turbulences, ressent des baisses, des agitations.
    Seules des datas fiabilisées et analysées peuvent nous donner des repères fiables pour retrouver un peu de sérénité.

    Intéressons-nous particulièrement à la semaine 16, du dimanche 12 au samedi 18 Avril 2020. Elle intègre le Lundi de Pâques.
    L’analyse que nous vous proposons porte sur l’ensemble des Appels d’offres réalisés en France métropolitaine et DROM COM, segmentés par type d’acheteur, par région d’exécution et par métier.

    La progression se confirme… malgré le Lundi de Pâques

    Les volumes de la semaine 16 confirment clairement la reprise. Le niveau de publication de marchés publics est équivalent à la semaine 15, avec 2 477 appels d’offres publiés et ce, malgré une semaine de 4 jours. Cette semaine atteint donc 75% d’une semaine de Pâques normale.
    L’expérience des années précédentes montre que la semaine de Pâques perd environ 15% par rapport aux semaines qui précèdent. La valeur corrigée de cette semaine 16 pourrait donc être estimée à 2 914 AO.
    Depuis le début de la crise, les jeudis et vendredis sont des jours de forts volumes de publications et cette tendance est d’autant plus marquée en cette semaine de lundi férié. On enregistre effectivement un très faible volume d’appels d’offres publiés ce lundi de Pâques (36 publications au lieu de 331 la semaine précédente).

    Des reports de marchés publics toujours nombreux et majoritairement sur Mai

    Avec 863 avis, cette semaine 16 connait encore une forte activité de publications d’avis rectificatifs, probablement liée à l’annonce du 11 Mai.
    Depuis 4 semaines, c’est la semaine 20 (11 mai) qui était considérée comme la semaine de reprise par les acheteurs publics. Aujourd’hui, c’est la semaine 22 qui concentre les reports.
    Les reports en Mai dominent désormais à 66% avec 2/3 des dates de remise en semaine 22, après le week-end de l’Ascension et très peu d’acheteurs repoussent au-delà de Juin.

    Reprise confirmée pour les opérateurs publics

    Les opérateurs publics (RATP, ENEDIS, SNCF …) confirment leur dynamique de reprise en passant de 54% en semaine 15 à 59% en semaine 16. Une réelle remontée après un choc très important en semaine 13 à 39% de leur commande habituelle.
    Les bailleurs sociaux et les conseils territoriaux renforcent cette semaine encore leurs publications et passent respectivement à 60% et 59% de leurs commandes.
    Cette semaine 16, le Pôle Local (communes et EPCI) et l’Etat sont à la peine. Les difficultés du Pôle Local, poids lourd de la commande publique, sont préoccupantes.

    La Construction reprend des couleurs

    La reprise se fait toujours difficilement pour certains secteurs et elle fluctue de semaine en semaine.
    Le secteur de la Construction reprend petit à petit des couleurs et atteint 54% des volumes habituels, contre 50% la semaine précédente.
    4 secteurs restent dans une dynamique positive : les Déchets, le Transport, la Restauration et la Communication.
    Le secteur des Déchets enregistre une belle progression après avoir été durement touché, atteignant 60% de ses volumes habituels. Cette reprise se confirme en semaine 16 sans doute portée par l’obligation de republier des AO pour assurer ses prestations récurrentes.
    Concernant la Restauration, l’annonce de la réouverture des écoles pourrait expliquer cette remontée, même si les prestations de restauration dans les mois prochains seront assurée par les AO en cours et non par ceux publiés cette semaine. Mais ils doivent être eux aussi renouvelés.
    Le secteur Culture Sport et Loisirs peine toujours à remonter la pente, ces prestations n’étant pas prioritaires au cœur de la crise.
    Enfin, notons que le secteur de l‘Assurance atteint 80% de son activité normale, et rattrape ainsi la baisse d’activité des semaines 12 à 14.

    Une diversité régionale de plus en plus forte

    La semaine 16 marque encore une vraie disparité entre les régions.

    En Normandie, depuis la semaine 14, les acheteurs publics retrouvent un niveau de publications plus important que dans les autres régions, avec 61% contre 58% en semaine 15.
    L’Ile de France se stabilisée, avec 58% de ses commandes habituelles.
    L’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine sont étonnamment toujours en retrait bien qu’elles soient moins touchées par le Covid-19.

    Focus sur l’Outremer

    Le nombre d’appels d’offres publiés par les territoires d’Outremer reste en dessous de la moyenne des 6 dernières semaines.
    La Guadeloupe, la Martinique et la Réunion sont particulièrement touchées mais la Guyane semble épargnée.
    En semaine 16, la Guadeloupe a publié 51 appels d’offres contre 88 en moyenne ; la Martinique 8 AO contre 30 en moyenne et la Réunion 27 AO alors qu’elle en publie le double en moyenne.
    Par rapport à la métropole qui enregistre une hausse de ses publications de marchés publics depuis le choc de la semaine 13, on ne note pas de réelle reprise dans ces territoires ultramarins.

    Les attributions de marchés perturbées depuis la semaine 12

    Les volumes d’avis d’attribution sont jusqu’en semaine 11, quasiment identiques entre 2019 et 2020. La semaine 12 marque une chute des publications des avis d’attribution (-25%).
    Cependant, contrairement à la reprise des AO notée depuis la semaine 13, les avis d’attribution ne remontent pas et restent à 60% de leur activité normale.
    Concernant les appels d’offres auxquels il fallait répondre pendant la période de confinement (semaines 12 à 16) on peut noter que seulement 45% des appels d’offres ont été attribués, contre 88% en temps normal. Les volumes des marchés publics non attribués ont fortement augmenté avec une explosion (37%) des résultats »sans suite »(l’acheteur n’étant peut-être pas en mesure d’attribuer l’appel d’offres, perturbation des organisations d’attribution etc..).

    Revoir le webinar

     

    Quelle sera la tendance des nouvelles publications et avis rectificatifs pour cette nouvelle semaine ?

    Retrouvez nous lundi prochain une nouvelle note de conjoncture sur l’évolution de la Commande Publique !

    Je m’inscris au webinar

    Téléchargez notre baromètre de la commande publique face au covid 19

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top