skip to Main Content
Accueil Les Marchés Publics #2 La Commande Publique face au Covid-19

#2 La Commande Publique face au Covid-19

#2 La Commande Publique Face Au Covid-19

L’impact du Covid-19 sur la commande publique a besoin d’être objectivé. Chacun perçoit les turbulences, ressent des baisses, des agitations.
Seules des datas fiabilisées et analysées peuvent nous donner des repères fiables pour retrouver un peu de sérénité.
Nous allons nous intéresser particulièrement à la semaine 13, du dimanche 22 au samedi 28 mars 2020.
L’analyse que nous vous proposons porte sur l’ensemble des Appels d’offres réalisés en France métropolitaine et DROM COM, segmentés par type d’acheteur, par région d’exécution et par métier.

Maintien d’une activité minimum pour la commande publique

La tendance de la semaine 13 confirme notre analyse de mardi dernier. Avec 1 671 publications, c’est une baisse de 57% comparée à la moyenne des semaines 6 à 11. Pour rappel, la semaine 12 avait enregistré une baisse de 52%.
Ces 1 700 appels d’offres hebdomadaires constituent donc bien le socle d’activité minimum dans la période perturbée en cours. Le choc a eu lieu et l’activité minimum se poursuit.

Reports massifs des marchés publics

L’activité première des acheteurs publics en cette semaine 13 a été de reporter, ajuster, décaler les appels d’offres ouverts en cours de consultation, comme en semaine 12. A ce jour, ils repoussent toujours sans annuler leurs marchés publics.

2 254 avis rectificatifs ont été publiés au lieu des 50 avis par semaine habituellement.
Cette deuxième semaine confirme le pari fait par les acheteurs publics sur Avril. Le mois de Mai commence à se remplir.

A noter pour les entreprises : les nouvelles dates de remise annoncées créent des semaines très fortes pour répondre aux marchés publics notamment la semaine 18 avec 947 réponses attendues.

Des acheteurs publics inégaux face à la crise

Les acheteurs n’ont pas tous eu le même comportement en semaine 13 contrairement à la semaine 12. Les différences sont significatives.

Le pôle local (les communes et les EPCI), les régions et départements, ainsi que les services de l’état enregistrent une baisse de 12% environ.
Le secteur de la Santé accentue sa baisse de publications. Il est probable que l’urgence des commandes permettent de nombreuses consultations sans publication.
Les bailleurs sociaux connaissent une légère croissance.

Résistance de certains secteurs

Evidemment, tous les secteurs sont en difficultés par rapport à une période normale mais en semaine 13, certains montrent de la résistance.

Nous notons la stabilité de la construction, secteur clé de la commande publique, entre la S12 et S13.
Les secteurs directement touchés par la crise du Covid 19 sont en forte baisse, notamment la Restauration (-20%) et l’Evénementiel (-30%).

Des régions inégalement touchées

La semaine 13 marque une disparité forte dans les comportements régionaux.

Les régions Bourgogne Franche Comté, Corse et PACA, Bretagne, Centre Val de Loire et l’Occitanie enregistrent une baisse de 30% sur les publications d’appels d’offres.
L’ile de France résiste bien comme la semaine dernière avec seulement une différence négative de 2% par rapport à la semaine dernière.
Trois régions affichent un niveau de publication plus fort en semaine 13 : Grand Est et Hauts de France, ainsi que Nouvelle Aquitaine. Un rebond après la baisse abrupte de la semaine 12.

Revoir le webinar

Quelle sera la tendance des nouvelles publications et avis rectificatifs pour cette nouvelle semaine ?

Retrouvez nous lundi prochain une nouvelle note de conjoncture sur l’évolution de la Commande Publique !

Je m’inscris au webinar

Téléchargez notre baromètre de la commande publique face au covid 19

Laisser un commentaire

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Vecteur Plus RCS Nantes 402.125.033. Elles sont nécessaires entre autres, au traitement de votre compte ou pour vous adresser toute communication relative à nos actualités et sont enregistrées dans nos fichiers. Vecteur Plus ou toute société du groupe Infopro Digital pourra utiliser ces fichiers afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.
Back To Top